La première majeure metaverse de Chine suscite un certain scepticisme

Le blog réalité augmentée La première majeure metaverse de Chine suscite un certain scepticisme

L’Université des sciences et technologies de l’information de Nanjing a renommé son département d’ingénierie de l’information, vieux de 25 ans, en département d’ingénierie metaverse. L’établissement affirme ainsi qu’elle est la première en Chine à proposer une majeure metaverse.
La première majeure metaverse de la Chine a été créée. Le nouveau département collaborera avec les entreprises liées au metaverse. Il formera des talents selon les besoins des entreprises dans les domaines du metaverse.
Sans entrer dans les détails, Pan Zhigeng, doyen de l’École d’intelligence artificielle – à laquelle appartient le département metaverse – a déclaré qu’il prévoyait de former conjointement des maîtres, des doctorants et des boursiers postdoctoraux avec l’Université polytechnique de Hong Kong dans le futur.
En août, l’université a conclu un accord avec le Yalong Intelligent Equipment Group pour créer un institut de recherche sur le metaverse. Rappelons que Yalong est une entreprise qui fournit des solutions de robotique et de transformation numérique aux entreprises.
En général, le metaverse fait référence à un ensemble de technologies liées à l’interaction avec les mondes virtuels. Parmi eux, les crypto-monnaies et les jetons non fongibles (NFT) sont considérés comme des actifs virtuels qui seront appliqués au metaverse. Pan considère le metaverse comme l’intégration de nombreuses technologies et d’applications tels que l’IA, la Blockchain et l’Internet des Objets.
L’opinion des gens sur la majeure metaverse attire plus de 300 commentaires

Des organisations de recherche sur le metaverse ont commencé à apparaître en Chine en 2022. En août, Tencent, Huawei et Epic Games ont lancé un institut de recherche pour l’interaction avec le metaverse et la réalité virtuelle avec plusieurs universités chinoises. En avril, l’Université Renmin de Chine a créé le centre de recherche metaverse.
Les médias d’État ont émis des avertissements sur les risques potentiels associés au metaverse. Ils ont déconseillé de faire du battage médiatique sur le concept. Mais de nombreux gouvernements locaux en Chine ont élaboré des plans pour développer le concept.
Il est évident que l’enthousiasme initial du public pour le metaverse s’est estompé. Ainsi, la décision de nommer une majeure après le terme a suscité un certain scepticisme en Chine.
« Je pense qu’avec cela sur leur CV, les diplômés de cette majeure feraient moins bonne impression lorsqu’ils recherchent un emploi ». C’est ce qu’a déclaré un utilisateur sur Zhihu, une plate-forme de questions-réponses. L’opinion des gens sur le changement de nom a attiré plus de 300 réponses, dont la plupart étaient critiques. Cependant, certains commentateurs ont apprécié l’initiative comme un bon effort de marketing.
Cet article La première majeure metaverse de Chine suscite un certain scepticisme a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.
Source: realite virtuelle
Link: La première majeure metaverse de Chine suscite un certain scepticisme

Partagez notre article !

Laisser un commentaire

essayer la RA